Casa Editrice

ÉCRITURE MIGRANTE ET TRANSLINGUISME AU QUÉBEC

L’Autore: Alessandra Ferraro

L’Argomento:

Les oeuvres de Marco Micone, Carole David, Antonio D’Alfonso, Monique Bosco, Régine Robin et Wajdi Mouawad sont étudiées en relation avec l’émergence de l’écriture migrante au Québec et dans leurs liens avec le phénomène de la transculture. Dans cette perspective, l’adjectif ‘translinguistique’ qualifie la production de ces écrivains qui, au-delà de la différence des genres qu’ils pratiquent et de leurs histoires particulières, sont tous contraints de vivre dans la perte d’une langue, quelle que soit pour eux la consonance symbolique de celle-ci. Cet idiome manquant active chez eux une interrogation identitaire sans cesse reprise et, tout en demeurant sous-jacent, acquiert une importance décisive dans la mesure où il travaille leur écriture en influençant leurs choix formels et esthétiques.

L’Autore:

Alessandra Ferraro enseigne la littérature française et les littératures francophones à l’Université d’Udine. Co-fondatrice du Centro di Cultura Canadese et du Centro Internazionale di Letterature Migranti, elle co-dirige la revue Oltreoceano et a édité plusieurs collectifs sur l’écriture migrante. Spécialiste de littérature française contemporaine et de littérature québécoise, elle a consacré à Raymond Queneau et à Marie de l’Incarnation deux volumes, Raymond Queneau. L’autobiografia impossibile (2001) et Una voce attraverso il velo. L’alterità del linguaggio mistico e missionario di Marie de l’Incarnation (2014). Elle prépare actuellement avec Rainier Grutman le collectif L’autotraduction littéraire: perspectives théoriques (à paraître aux Classiques Garnier).

Formato: 13,5X21 Pagine: 156 Legatura: Brossura Lingua: Francese Prezzo: 16,00 Collana: Nuove Prospettive Americane Uscita: Giugno 2014  Isbn: 9788897928720